Collection des bulletins
Bulletin de psychologie
Six numéros annuels constituent, depuis plus de 50 ans,
une documentation irremplaçable, avec des recensions
d’ouvrages et d’articles de revues.
PANIER
Votre panier est vide.
Numéro hors série, tome 60, année 2007 - Deuxièmes entretiens de la psychologie (2-4 novembre 2006)
Référence : 492HS1

Prix : 25.00 € TTC

Ajouter au caddie
Envoyer cet article Ă  un ami


Vivicorsi (Bruno).— Présentation, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 3-4.

• bilans et comptes rendus

Guinot (Brigitte).— La psychologie clinique aux Entretiens : vers une pluralité des discours et des pratiques, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 5-10.

Madiot (Béatrice), Dargentas (Magda).— La psychologie sociale et la psychologie du travail dans les Deuxièmes entretiens de la psychologie, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 11-16.

Ballouard (Christian).— Les doigts dans la presse, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 17-20.

Barthélemy (Anaïs), Bousquet (Christian), Henry (Dominique), Ruiz (Lucette).— Scolarisation des enfants handicapés : missions des psychologues de l’Éducation nationale, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 21-24.

• réflexions
Perron (Roger).— Le mystère des origines, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 25-30.
Résumé : Pour comprendre le fonctionnement de ce système complexe qu’est le psychisme, il semble que la meilleure méthode soit d’en rechercher les étapes de construction, et de montrer comment ces étapes s’enchaînent historiquement. Cependant, cette démarche se heurte à une impasse : à remonter le temps, on débouche nécessairement sur l’invocation d’un donné premier qui n’admet plus aucune explication d’ordre historique. La quête des origines est vivace, mais se heurte au mystère : c’est ce que signifient les mythes des origines présents dans toutes les cultures. Ces mythes offrent une explication du monde et de l’homme selon les deux axes de l’originel (en offrant une justification historique) et de l’originaire (en disant ce qu’est la nature de l’homme). Il en va de même de nos théories sur l’ontogenèse du psychisme, ainsi que le montre bien l’histoire de Victor, le « Sauvage de l’Aveyron ». Dans cette optique sont réexaminés, brièvement, les postulats fondamentaux de nos théories modernes sur les origines du psychisme, qui tentent de rendre compte de ce qui, lors des premiers processus d’individuation, peut tout à la fois créer soi et le monde.
Title: The mystery of origins
Abstract : To understand how works this complex system of psychism, it seems that the best method is to look for its previous steps, and to show how these steps historically chain up. However, this approach stumbles over a dead end : when one goes back in the past, one necessarily come to a postulated first given, where no such explanation is available. The quest for origins is vivid, but runs into mystery : this appears in the myths of origins, present in all cultures. These myths offer an explanation of the world and of Man, along two axes : the “originel” (dated there, giving a historical explanation) and the “originaire” (highlighted on the nature of Man). The same appears in our theories about the ontogenesis of the psyche, as shown by the story of Victor, the “Aveyron Wildman”. From this point of view are briefly examined the basic assumptions of our modern theories about the origins of the psyche, whereby we try to understand the first individuation phases, when the world and the oneself should be both created.

Castro (Dana).— Pratique de la psychologie clinique : paradoxes et perspectives, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 31-36.
Résumé : Si la psychologie clinique, en tant que discipline, a pris ces dernières années un essor considérable, force est de constater que sur le terrain, les psychologues cliniciens rencontrent encore et toujours les mêmes difficultés. Difficultés portant sur des problématiques identitaires en lien avec l’épineuse question des frontières avec d’autres professions partenaires. Pour analyser ce paradoxe, des pistes de réflexion sont avancées. La première, dans une perspective individuelle d’intervention, s’attache à étudier le discours des psychologues sur leurs pratiques cliniques, discours qui favorise la logique de compétence et d’interchangeabilité des rôles professionnels. La deuxième, dans une perspective collective d’action, tente de démontrer que le regroupement des psychologues en organisation professionnelle représentative, est une nécessité identitaire. L’évolution du discours sur les pratiques cliniques ainsi que l’organisation des professionnels, représentent les deux facettes d’un même processus, visant l’autonomie de la profession et sa « prise de pouvoir » dans la société.
Title: The involvement of the clinical psychology : paradox as well perspective
Abstract : Although clinical psychology has tremendously increased its influence during the last decades, one need to acknowledge the phenomena, that, on their working field, clinical psychologists still meet several sets of difficulties. These problems are rooted in professional identity issues, linked to the thorny question of frontiers with other partner professions. This paper aims to analyze this paradox and to suggest some understanding paths. The first, will study, from an individual viewpoints, how psychologists view their own practice, defined only by the notion of skills and professional role interchangeability. The second, will try to demonstrate, from a collective point of view, that psychologists’ rallying into a solid membership will contribute to strengthen their working identity. The evolution and improvement of the discourse on clinical involvement, as well as the efficient organization of professional psychologists are the two sides of the same process, which tends to gain the profession more autonomy and to its empowering in the society.

Cohen (Patrick).— Nouveaux champs, nouvelles pratiques : quelle place pour les psychologues ?, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 37-42.
Résumé : Il existe de nouveaux débouchés pour les psychologues (dans les réseaux de santé, dans le transport routier, en assistance lors d’obsèques…) mais aussi de nouvelles pratiques (psychologues dans la rue, à domicile, à la télévision, sur Internet). Ajustement ou changement sensible, la demande sociale occasionne des réorganisations qui induisent la création de réponses psychologiques originales, voire surprenantes. Doit-on ralentir, modifier ou favoriser ce processus ? Cet article démontre, exemples à l’appui, comment gérer ces évolutions en matière de formation, tout en précisant les limites et les dangers de ces transformations.
Title: New fields, new practices : what about the psychologist ?
Abstract : There are new opportunities for the psychologists (such as within the medical network, the traffic activities, the funeral assistance…) but also new practices (street psychologist, home psychologists, on TV, on Internet). Noticeable adjustment or change, the social demand is opportunity constructing that are leading to the creation of novel or even surprising psychological responses. Should we slow down, modify or encourage this process ? This article is demonstrating, through examples how to manage these evolutions in terms of training while defining the limits and risks of these changes.

Lhuilier (Dominique).— Évolutions du monde du travail et pratiques psychologiques : soin ou développement du pouvoir d’agir ?, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 43-48.
Résumé : Les pratiques psychologiques dans le monde du travail ne peuvent être définies seulement par les commandes sociales, elles-mêmes façonnées par les transformations du travail et leurs incidences subjectives. Il nous faut penser, aussi, les cadres théoriques et éthiques sur lesquels fonder ces interventions, les ressources à mobiliser pour les préserver de leur instrumentalisation à des fins adaptatives et productivistes. Face aux dérives d’un psychologisme grandissant, qui accompagne la multiplication des dispositifs d’accompagnement individuel, face aux épreuves du travail, la clinique du travail ouvre des perspectives alternatives : la visée ici n’est pas celle d’une « meilleure adaptation » du sujet mais d’une extension du pouvoir d’agir des professionnels sur leur milieu de travail et sur eux-mêmes.
Title: Evolutions of the world of work and psychological involvement : caring or development of the power to act ?
Abstract : Psychological involvement within the world of work can’t be defined only by social commands, which are themselves shaped by work transformations and their subjective incidences. We also need to think about and explore the theoretical and ethical frames upon which these interventions can be based, the resources which need to be mobilized in order to protect them from being instrumentalized for adaptive and productivist purposes. In front of the drifts due to a growing psychologization which goes along with the multiplication of the individual coaching settings to deal with work “tests”, the clinical approach to work opens the way to alternate perspectives : here, the aim is not that of a better adaptation of the individual but an extension of the power to act from the professionals onto their work environment and themselves.

Combalbert (Nicolas), Andronikof (Anne).— La place du diagnostic psychopathologique dans les expertises pénales, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 49-56.
Résumé : Cet article s’intéresse à la place du diagnostic psychopathologique dans l’expertise judiciaire. Nous présentons une étude sur la fréquence à laquelle les experts psychiatres et psychologues posent un diagnostic, structural ou nosographique, dans le cadre de l’expertise pénale. Cette étude comparative entre deux groupes d’experts a été menée sur des diagnostics, posés entre 1990 et 2003, en France, lors de l’expertise psychiatrique et psychologique de 505 sujets criminels incarcérés. Les résultats ont mis en évidence une très forte concordance entre experts au niveau de l’absence de diagnostic (structural et nosographique). D’un autre côté, certains types de diagnostics, fréquemment posés, ne font pas l’objet de justifications ou discussions spécifiques. Ces résultats permettent de s’interroger sur les causes et les conditions d’apparition des accords ou désaccords entre experts, et de formuler des recommandations pour améliorer la cohérence de l’expertise des justiciables.
Title: Diagnostic assessment of forensic psychological and psychiatric reports
Abstract : The article addresses the question of the importance of diagnostic statements in forensic psychological and psychiatric reports. Diagnostic statements were differentiated in structural diagnosis (neurosis, psychosis, borderline) and nosographic diagnosis (DSM-IV style). Five hundred and five forensic files of criminal offenders independently examined by both a psychologist and a psychiatrist between 1990 and 2003 were correlated. Results indicate that a majority of them received neither diagnosis (structural and nosographic), or discussing and justifying it. Agreements and disagreements between experts are analyzed and recommendations are outlined for enhancing diagnostic coherence between assessors.

Coutou-Coumes (Françoise), Fontaine (Anne-Marie).— La commission nationale consultative de déontologie des psychologues. Bilan et perspectives d’avenir, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 57-62.
Résumé : Après avoir présenté la Commission nationale consultative de déontologie des psychologues – histoire, mission, fonctionnement –, les auteurs analysent son rôle d’observatoire privilégié de la profession, à partir du bilan de ses huit premières années de fonctionnement (1997-2005). L’analyse des demandes qui lui ont été adressées, par les psychologues et les non-psychologues, met en lumière les préoccupations majeures des uns comme des autres : les premiers s’interrogent surtout sur leur autonomie et la transmission de leur travail, les seconds sur la validité des écrits et des pratiques des psychologues. L’analyse des articles du code de déontologie, cités dans les 249 avis étudiés, pointe, à la fois, la richesse et les imperfections du code que les professionnels se sont maintenant approprié. Enfin, se tournant vers l’avenir, les auteurs proposent des pistes de réflexion à l’ensemble des acteurs de la psychologie.
Title: Commission nationale consultative de déontologie des psychologues. Review and outlooks
Abstract : After a presentation of the French National Advisory Board in matters of deontology for the profession of psychologists (CNCDP), i.e. its history, mission and rules of functioning, the authors analyze the role of the CNCDP as a privileged observatory of the profession, based on its eight year experience (1997-2005). Analysis of the situations submitted by psychologists or their clients or colleagues show that psychologists are mainly preoccupied with questions about their autonomy and modes of communicating their remarks and conclusions whereas non psychologists question the validity of the reports and involvement of psychologists. Analysis of the articles of the Code of Deontology most frequently referred to in the 249 opinions produced point out both its relevance and its lacks. Finally, the authors present various suggestions for future discussion among all psychologists.

Létuvé (Alain).— Déontologie, représentation, organisation : jalons prospectifs pour (tenter de) sortir de la confusion des genres et de l’« un-passe » ordinale, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 63-70.
Résumé : La constitution d’un ordre professionnel, avec pouvoirs disciplinaires, est avancée aujourd’hui comme solution adéquate et nécessaire pour résoudre les problèmes majeurs de la discipline et de la profession : faiblesse de représentativité, « échec » de tout processus de regroupement, promotion d’une déontologie « opposable ». Après l’évaluation critique du degré de pertinence de cette proposition, comme réponse à ces trois problématiques, à l’éclairage de l’existant (réalité et finalités des Ordres, clivages dans le champ de la discipline…), il est soutenu que cette solution, loin d’être judicieuse, risque, au contraire, d’être fort préjudiciable : loin de résoudre les problèmes, elle risque, en les occultant, de produire un retour violent et imprévisible. Il s’agit de sortir de la confusion des genres et, grâce à la prise en compte de la réalité européenne, d’ouvrir des pistes fertiles en matière de dispositifs d’autorégulation concernant le respect de la déontologie, en congruence avec notre discipline.
Title: Deontology, representation, organization: prospective reference for striving (attempting to) from any kinds of misunderstanding and of the deadlocked orderliness
Abstract : The constitution of a professional order with disciplinary powers was highlighted today as adequate and necessary solution to solve the major problems of the discipline and the profession: weakness of representativeness, failure of all regrouping process, promotion of an adversial deontology. After the assessment critical of the degree of relevance of this proposition as answer at three findings, to the lighting of the existing (reality and finalities of the Orders, cleavages in the field of the discipline...), one is sustained that this solution, far from being discriminating risk, on the contrary, to be very damaging: far from solving the problems, one risks, while overlooking them, to produce a violent and unforeseeable return of it. It is about coming out of the confusion of the “kinds” and, thanks to the hold in account of the European reality, to open fertile tracks concerning devices of self-regulation concerning the respect of the deontology in congruence with our discipline.

Schneider (Benoît).— La formation en psychologie, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 71-80.
Résumé : Nous présentons les caractéristiques principales du modèle de formation universitaire à la profession de psychologue en France, et les problèmes posés par ce modèle (nombre d’étudiants, difficultés d’insertion professionnelle, conséquences sur la reconnaissance de la profession). Nous formulons, ensuite, quelques hypothèses, tant pour rendre compte des difficultés liées au changement que pour repérer des facteurs d’évolution potentiels.
Title: The training of psychologists
Abstract : We show the main features to the training of the French psychologists and their difficulties raised (the number of students, lack of their professional fit; and its consequences on its professional acknowledgements). Afterwards, we will express several hypotheses of concerning as the difficulties of changing as of highlightening from the factors of the following evolution.

Jeoffrion (Christine), Clarys (David), Voisin (Dimitri), Abrivat (Elisabeth), Ernd (Aline).— La validation des acquis de l’expérience en psychologie : des enjeux aux propositions, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 81-86.
Résumé : Cet article rend compte du symposium organisé par la commission pédagogique de l’Association des enseignants-chercheurs en psychologie des universités (AEPU), lors des « Deuxièmes entretiens » organisés par la Fédération française des psychologues et de psychologie (FFPP), en novembre 2006. Il traite de la mise en place de la validation des acquis de l’expérience (VAE) en psychologie. La première partie en présente le cadre général et les enjeux particuliers en psychologie. La deuxième partie expose quelques difficultés concrètes à partir d’une illustration à l’université de Tours. La troisième partie présente un résumé du rapport sur la VAE en psychologie, co-signé par l’AEPU, la FFPP, la Société française de psychologie et le Syndicat national des psychologues, ainsi que les travaux en cours sur le Master. On retiendra la nécessité d’une harmonisation des pratiques et des décisions, au sein des universités, pour éviter une dévalorisation des diplômes de psychologie.
Title: The Accreditation of Prior and Experential Learning (VAE) in Psychology : from stakes to proposals
Abstract : This article accounts for the symposium organized by the Teaching Commission of the AEPU (Association of the Teachers-researchers in Psychology of the Universities) during the 2nd Conference of the FPPP (French Federation of the Psychologists and Psychology, November 2006). It deals with installation of the VAE (Accreditation of Prior and Experiential Learning) in Psychology. The first part presents the general framework of the VAE, and the particular stakes related to the VAE in Psychology. The second part presents some concrete difficulties starting from an illustration at the university of Tours. The third part presents a summary of the report The Accreditation of Prior and Experiential Learning (VAE) in Psychology : from stakes to specific proposals, Co-signed by the AEPU, the FFPP, the SFP (French Society of Psychology) and the SNP (National Trade Union of the Psychologists), as well as the works in progress on Master. One will retain the need for a harmonization of the practices and decisions within the universities, with the risk of avoiding a devalorization of the diplomas of Psychology.

Grosbois (Philippe).— Réglementation du titre de psychothérapeute : analyse d’une imposture, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 87-96.
Résumé : À partir d’une proposition de loi du député Bernard Accoyer en 1999, après de nombreux débats, les parlementaires ont finalement adopté un article de loi relatif à l’usage du titre de psychothérapeute. Plusieurs réunions de concertation, au ministère de la Santé, ont eu lieu à propos du contenu du futur décret d’application de cette loi, sans aboutir, pour autant, à un consensus, car les intérêts en jeu au niveau des acteurs concernés sont contradictoires : d’une part, deux professions réglementées, les psychologues et les médecins, d’autre part, deux types d’activité non réglementées, les psychanalystes et les « psychothérapeutes » non-médecins et non-psychologues. Ces derniers revendiquent la création d’une nouvelle profession indépendante de « psychothérapeute », et contestent la nécessité d’une formation universitaire de base, soutenus par une minorité des sociétés de psychanalyse. Les divergences portent donc, essentiellement, sur la différence d’appréciation des critères de formation en psychopathologie exigés par la loi, certaines organisations contestant que cette formation soit le monopole des universités. Une autre ambiguïté porte sur le fait que la loi fait l’impasse sur la formation à la psychothérapie proprement dite, le Sénat ayant opté pour l’exigence minimale d’une formation en psychopathologie. Le présent article a pour objet de revenir sur les stratégies des acteurs qui se sont mobilisés lors des versions successives de cette proposition de loi, et de proposer quelques repères quant aux positions idéologiques sous-tendues par ces stratégies.
Title: Regulation of psychotherapist’s title: the analysis of an imposture
Abstract : From a law proposal of the deputy Bernard Accoyer in 1999, after many debates, the two chambers finally adopted a law article on use of psychotherapist title. Several consultation meetings with professional organizations in the Health Ministry took place about its future application decree, nevertheless without a consensus because of the contradictory interests for people practicing psychotherapy. From one side, two regulated professions – psychologists and physicians – and two types of non-regulated activities, psychoanalysts and « psychotherapists » which are not physicians and not psychologists. These last ones defend the creation of a new independant profession of « psychotherapist » and question the relevance of a basic university training, supported by a minority part of psychoanalysis societies. The opinion differences are focused on the training criteria in psychopathology required by the law, some organizations disputing that this training be a university monopoly. Another ambiguity deals with the law gives a miss about the actual psychotherapy training, the Senate having chosen for the minimum requirement of a psychopathology training. The aim of this paper is to come back on the strategies of actors mobilized during the different drafts of this law proposal and to propose some landmarks about the ideological positions underlying by these strategies.

Santiago (Marie).— Recherche en psychologie et turbulences paradigmatiques, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 97-102.
Résumé : De nombreux auteurs ont commenté les « crises » de la psychologie tout au long de son histoire. Actuellement, ces débats sont illustrés par l’opposition de deux paradigmes majeurs de la psychologie : positiviste-néopositiviste vs. subjectiviste-constructiviste. L’auteur présente les caractéristiques de ces deux grands paradigmes. Dans un deuxième temps, il expose les tentatives actuelles pour faire face à ces différences paradigmatiques : les débats méthodologiques, les positionnements théoriques et épistémologiques, nouveaux objets de la psychologie. Il conclut en soulignant les limites de ces tentatives et les risques d’une absence de définition claire de l’objet de la psychologie.
Title: Paradigmatic turmoils in psychological research
Abstract : Many authors commented on “crises” of psychology throughout its history. Currently, these debates are illustrated by the opposition of two major paradigms of psychology: positivist-neopositivist vs. subjectivist-constructivist. The author shows the characteristics of these two great paradigms. Then she exposes the current attempts to face these paradigmatic differences: methodological debates, theoretical and epistemological positionings, news objects of psychology. She concludes by underlining the limits of these attempts and the risks of the lack of clear definition of psychology’s object.

• recherches

Balez (Ralph).— Retour sur le contexte : les artefacts liés à l’influence du cadre institutionnel, des attentes du psychologue et des participants, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 103-108.
Résumé : Quand le psychologue intervient dans un cadre institutionnel spécifique pour valider des hypothèses, il est porteur d’une attente théorique. La relation chercheur/participant est une interaction susceptible de relayer l’effet du contexte, des attentes du chercheur et du participant, et de produire des artefacts. Ces phénomènes relèvent du champ du « biais expérimentateur », de l’effet d’attente ou « effet Pygmalion » (Rosenthal, Jacobson, 1968). Cette relation, qui s’instaure entre un psychologue et un répondant, implique des motivations spécifiques et un cadre institutionnel qui peuvent conduire à une validation artificielle des hypothèses. Nous illustrons ici cette problématique, puis nous exposons des applications qui visent à prendre en compte ces phénomènes. Elles s’appliquent à toute situation d’interaction entre un chercheur/praticien/intervenant et un participant/patient.
Title: On the return from context : artifacts connected to the influence of an institutional framework and the expectations of the psychologist and the participants
Abstract : When a psychologist intervenes in a specific institutional setting to validate a hypothesis, s/he carries some theoretical expectations. The relationship between a researcher and a participant in a study is an interaction that is susceptible to convey the context’s effect and the researcher and participants’ expectations. These phenomena are referred to as “the experimenter’s bias”, the “expectations effect” or the “Pygmalion effect” (Rosenthal, Jacobson, 1968). The relationship established between a psychologist and a participant implies some specific biased motivations, that could lead to the artificial validation of a hypothesis. We examine this problematic by using specific examples. As a result, we suggest some basic precautions to limit the effects of this problem. These propositions can be applied to all the interactional situations between a researcher, therapists, observers and a participant/patient.

Lestage (Philippe).— Francisco Varela : de la neurobiologie au spiritualisme ?, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 109-113.
Résumé : Francisco Varela a élaboré, dans le champ des sciences cognitives, le paradigme de l’« énaction », recouvrant de nombreux domaines comme la neurobiologie, les modèles dynamiques non linéaires, la phénoménologie et la tradition bouddhiste. Quel est le sens de sa référence au bouddhisme, relève-t-elle d’une orientation spiritualiste ? Dans cet article nous examinons d’abord la référence de Varela à l’« Abhidharma » dans son approche de la conscience (école bouddhique indienne « Vaibhasika »). Nous présentons ensuite sa critique du spiritualisme de l’école ultérieure « Yogacara-Cittamatra ». Abordant, enfin, la partie plus complexe des liens entre sa science cognitive et l’école « Madhyamika », autour de la notion de « sunyata », nous aboutissons au projet de « neurophénoménologie » engagé en 1996.
Title: Francisco Varela : from neurobiology towards spiritualism ?
Abstract : In the field of cognitive science, neurobiologist Francisco Varela has developed the paradigm of “enaction”, a theory which draws upon several disciplines including neurobiology, nonlinear dynamical models, phenomenology and Buddhist tradition. How are we to interpret his investigation into Buddhism, does it reveal an inquiry into spirituality ? In this paper, we examine first Varela’s reference to “Abhidharma” and his approach to consciousness (related to the Indian Buddhist School “Vaibhasika”). We then present his critique of the spiritualism of the later “Yogacara-Cittamatra” school. And finally we examine the more complex links which exist between his cognitive science and the “Madhyamika” school together with the notion of “sunyata” ; this investigation culminates in a study of his “neurophenomenology” project started in 1996.

Petitmengin (Claire).— Découvrir la dynamique de l’expérience vécue, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 114-118.
Résumé : Contrairement à une croyance largement répandue, l’accès à la conscience de sa propre expérience subjective n’est ni immédiat ni facile, mais suppose une véritable expertise qui s’apprend. Un tel entraînement permet de découvrir que l’expérience vécue, associée à la réalisation d’un processus cognitif donné, loin d’être un brouillon, possède une structure dynamique très précise : elle est constituée d’une succession déterminée de sensations et d’opérations, qui restent habituellement pré-réfléchies. Par les possibilités de transformation qu’elle ouvre, la prise de conscience de cette micro-dynamique crée des perspectives inattendues dans les domaines médical, thérapeutique et existentiel. Mais surtout, parce qu’elle permet de guider et d’affiner les analyses neurophysiologiques, cette prise de conscience annonce la levée d’un interdit : celui qui excluait jusqu’à présent l’expérience vécue du champ de l’investigation scientifique.
Title: Discovering the dynamic structure of lived experience
Abstract : Contrary to a widespread belief, becoming aware of one’s lived experience is neither immediate nor easy, but supposes a real expertise which has to be learnt. Such training enables us to discover that lived experience associated to the realization of a given cognitive process, far from being a first draft, has a very precise dynamic structure : it is constituted of a definite succession of sensations and operations that remains usually pre-reflective. Becoming aware of this dynamic structure opens up highly promising paths for transforming our experience in the medical, therapeutic and existential fields. This awareness mostly enables researchers to refine neurophysiological analysis, announcing the lifting of the ban that until now excluded subjective experience from the field of scientific investigation.

Sander (Emmanuel).— Manipuler l’habillage d’un problème pour évaluer les apprentissages, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 119-124.
Résumé : La résolution d’un problème ne dépend pas de sa seule structure formelle mais aussi de son interprétation, influencée par les connaissances relatives aux entités incarnant le problème. Trois notions permettent la prise en compte de ce phénomène pour l’évaluation des apprentissages : structure profonde (traits pertinents pour un expert), habillage (traits non pertinents pour un expert) et structure sémantique (abstraction relationnelle amorcée par l’habillage). Une conceptualisation inadéquate peut être associée à des performances élevées lorsque les structures sémantique et profonde coïncident, alors qu’une manipulation de l’habillage les dissociant permet de distinguer les reconnaissances de la structure profonde de cas reposant sur des indices contingents. Des résultats montrent que ce phénomène très robuste influence également des adultes universitaires dans des situations apparemment élémentaires.
Title: Manipulating findings on a problem for assessing learning
Abstract : Problem solving does not only depend on the problem’s formal structure, but also on how the problem is interpreted, which is influenced by the subject’s knowledge related to the elements of the problem. We introduce three notions to show the implications of this phenomenon for the evaluation of learning : deep structure (relevant features for an expert), findings (non relevant features for an expert) and semantic structure (relational abstraction induced by the surface features). An irrelevant conceptualisation is compatible with high performances when semantic and deep structure coincide, whereas manipulating on findings while dissociating them makes it possible to distinguish between identification of deep structure and reliance on contingent cues. Some results show this phenomenon to be very robust and even influences the university graduates adults solving elementary problems.

Gilles (Pierre Yves).— L’évaluation de l’intelligence et ses relations avec la personnalité, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 125-129.
Résumé : Les relations entre l’intelligence et la personnalité ont fait l’objet d’un nombre important de travaux ces dernières années. Les résultats de trois courants de recherche sont présentés ici : (1) corrélations entre ces deux types de dimensions ; (2) prise en compte d’auto-évaluation de l’intelligence et de la personnalité, comme variables intermédiaires ; (3) analyse de processus sous jacents à l’intelligence et à la personnalité, et à leurs relations. Ces recherches contribuent à préciser ce qu’évaluent les tests d’intelligence et à améliorer leur utilisation sur le terrain.
Title: Intelligence assessment and intelligence-personality relationships
Abstract : A lot of researches have been made for the last years about the links between intelligence and personality. The results of three different approaches are presented here : (1) the correlations between intelligence and personality ; (2) the role of self-evaluation of intelligence and personality ; (3) process analysis underlying intelligence, personality, and their relationships. These researches contribute to precise what intelligence tests measure and to improve their practical use of them.

Weismann-Arcache (Catherine).— Le WISC IV à l’épreuve de la clinique. Nouvelle lecture illustrée par le haut potentiel et la dyspraxie, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 130-133.
Résumé : Le WISC IV appartient bien au siècle de l’image et de la vitesse des transmissions. Les indices de raisonnement perceptif, de vitesse de traitement, ou encore de mémoire de travail, y occupent une place tout aussi importante que l’indice de compréhension verbale. Langage et manipulation passent ainsi au second rang, ce qui interroge sur la possibilité d’utiliser les référents épistémologiques de la psychologie clinique : de l’image du corps au discours du sujet, comment rendre compte de la dynamique pulsionnelle et défensive qui sous-tend toute forme d’opération mentale chez l’être humain ? À la suite d’une réflexion critique sur cet outil, nous proposons une tentative d’analyse clinique comparative, entre les indices du WISC IV et ceux du WISC III, fondée sur notre expérience auprès de sujets dyspraxiques et/ou à haut potentiel.
Title: WISC IV and clinical psychology. New reading illustrated by high potential and dyspraxia
Abstract : WISC IV belongs really to century of image and speed of transmissions. Indications of perceptive reasoning, speed of treatment, or working memory occupy as important place as the indices of verbal understanding. Language and manipulation so pass in second rank, what asking about the opportunity of using how clinical psychology refers on the epistemological concept : from body image to subject language, how to report impulsive and defensive dynamics which underlies any mental operation on a human being ? Following a critical reflection on this tool, we propose a comparative clinical analysis between the indications about WISC IV and those about WISC III, based on our experience with dyspraxia and\or in high potential subjects.

Pereira-Fradin (Maria), Damiani (Carole).— Évaluation psychométrique des troubles post-traumatiques, Bulletin de psychologie, Tome 60 (), N°Hors série, 2007, p. 134-140.
Résumé : La mesure du traumatisme psychique est liée à sa définition et à son référentiel théorique. De nombreux questionnaires ont été construits dans les pays anglo-saxons, mais ils se réfèrent quasi exclusivement à la nosographie du DSM IV, qui ne prend pas en compte l’ensemble des manifestations psychotraumatiques telles que les réactions dépressives ou psychosomatiques, les troubles de la conduite, ni le vécu traumatique. Ils font généralement l’impasse sur le délai d’apparition et la durée des troubles, et ne distinguent pas réactions immédiates et à long terme. Ces faiblesses nous ont conduit à proposer une échelle plus complète dans sa conception du syndrome psychotraumatique. Le TRAUMAQ a fait l’objet d’une étude psychométrique sur 141 victimes. Les résultats indiquent que la consistance interne ainsi que la validité convergente de ce questionnaire sont tout à fait satisfaisantes. Ce questionnaire peut être utilisé par les praticiens pour aider au diagnostic et par les chercheurs qui souhaitent une information complète.
Title: Psychometric assessment of post-traumatic stress disorder
Abstract : The measurement of the psychic traumatism is related to its definition and its theoretical reference basis. Many questionnaires can be used but most of them refer almost only to the nosography of the DSM IV which does not take into account whole psychotraumatic demonstrations such as depressive or psychosomatic reactions or control disorders. They also usually ignore information such as the time before appearance and the duration of the disorders, and do not distinguish immediate reactions from long-term reactions. These weaknesses led us to propose the TRAUMAQ which is a more complete scale in its conception of the psychotraumatic syndrome. We conducted a psychometric study on 141 victims and the results show that this questionnaire have a good consistency and a good convergent validity, measured with the Horowitz’s scale. This questionnaire can be used by experts to contribute to the diagnosis and by researchers who need complete informations.

Guette-Marty (Marie-Claude).— Des groupes de parole pour les familles d’accueil, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 141-144.
Résumé : Ce témoignage concerne une expérience clinique de groupes de parole, proposés depuis cinq ans à des assistants familiaux. Animés par un psychologue, ces groupes ont pour vocation d’offrir un espace d’écoute, de communication et d’élaboration dans le respect d’une confidentialité. Dans la réflexion, sont abordés la modification récente de la profession d’assistant familial, les spécificités de la fonction d’accueillant et le fonctionnement d’un groupe de parole à travers son cadre, ses objectifs et ses règles. Sont également examinées les fonctions possibles de ces groupes ainsi que leurs limites. Enfin, un exemple de fil associatif suivi lors d’un groupe de parole est rapporté.
Title: Talk groups for foster families
Abstract : This testimony concerns a clinical experiment of talk groups suggested for the last five years to family assistants. Conducted by a psychologist, these groups have offered from listening, interacting and development in the respect of confidentiality. Therefore, we approached the recent modification of family assistant occupation, the host function specificities and the operation of a talk group through its framework, its objectives and its rules. The possible functions of these groups and their limits are also examined. An example of the associative call followed at the time of a talk group is finally reported.

Thollon Behar (Marie Paule).— La recherche au service de la pratique professionnelle : une recherche-action dans le domaine de la petite enfance, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 145-148.
Résumé : Nous pensons que des professionnels de la petite enfance, qui seront placés dans une position de chercheur, seront amenés à dépasser les représentations et les impressions, parfois inexactes, qu’ils ont sur leur travail et de ses effets sur les enfants. D’un autre côté, les modifications qui seront engagées à partir de la recherche-action susciteront moins de résistance au changement, dans la mesure où elles sont issues d’un véritable travail d’observation et d’expérimentation. La recherche a été conduite auprès sept équipes d’un service de petite enfance, pendant une durée de trois ans. Les éducateurs ont construit, puis utilisé, des outils méthodologiques – grilles d’observation en particulier –, recueilli et analysé les données. Ils ont ainsi pu évaluer les effets des changements instaurés.
Title: A research-action to improve practices, in early childhood area
Abstract : We think that early childhood educators, placed in a position of researchers, will be brought to go beyond the representations and the impressions, sometimes wrong that they have about their work ant its effects on the children. The changes that are engaged from the action-research will draw less opposition against changes, because they are issued from a real work of observation and experimentation. The research has been conducted with seven teams of a early childhood structure, during three years. The educators have elaborated thereafter applied methodological tools (grid for observation for example), collected and analyzed the data, they were then able to evaluate effects of changes they established.

Saïas (Thomas).— L’identité du psychologue : de la confusion des genres à l’intégration des modèles. L’apport du paradigme communautaire, Bulletin de psychologie, Tome 60, N°Hors série, 2007, p. 149-155.
Résumé : La psychologie communautaire est un modèle étudiant les interactions sujet/environnement, sous-tendant la santé mentale des individus et la croissance des communautés. Si sa contribution à l’élaboration de modèles en santé mentale est manifeste, depuis les années soixante, dans différents contextes culturels, son apparition en France est toute récente. La singularité de la discipline réside dans l’ergonomie de l’intervention face à la spécificité des besoins en santé mentale, dans le partenariat engagé avec les bénéficiaires de l’intervention et dans l’intérêt porté à leurs compétences plus qu’à leurs symptômes. L’action communautaire trouve sa finalité dans des applications psychosociales : actions de promotion de la santé mentale, de prévention ou encore dans l’élaboration de politiques sanitaires et sociales.
Title: Integrating the models of psychologist identity : the community psychology paradigm
Abstract : The interest of community psychology is the interaction between the subjects and their environment, which is considered as being the basis for individual and community empowerment. Whereas its development is widespread since the 1960’s, it has only recently been developed in France. The specificity of community psychology lies in the adaptation of mental health interventions to the necessities of each population, in the proximity of the field professionals and in its rather positive than pathological conception of the individual. The applications of community intervention in psychology lie in the field of mental health promotion, mental health disorders prevention, and in social politics.

• résumés des articles, abstracts • remerciements

Bulletin de psychologie — 17 rue de la Sorbonne - 75230 Paris cedex 05 - France — ISSN : 0007-4403 — bulletin@bulletindepsychologie.net — Conception du site : Tous-azimuts