Collection des bulletins
Bulletin de psychologie
Six numéros annuels constituent, depuis plus de 50 ans,
une documentation irremplaçable, avec des recensions
d’ouvrages et d’articles de revues.
PANIER
Votre panier est vide.
Numéro 560, tome 72 (fasc. 2), année 2019 - Varia
Référence : 560

Prix : 25.00 € TTC

Ajouter au caddie
Envoyer cet article Ă  un ami


Gélinas (Sébastien), Balbinotti (Marcos).— Étude comparative entre le test de Zulliger et six échelles psychométriques avec un échantillon non clinique d’adultes québécois, Bulletin de psychologie, Tome 72 (2), N°560, 2019, p. 83-96.
RĂ©sumé : Cette Ă©tude Ă©value les critères de validitĂ© et de fidĂ©litĂ© du test de Zulliger et propose des normes Ă©tablies sur un Ă©chantillon de 546 Ă©tudiants universitaires (H= 20,5% ; F= 79,5%), âgĂ©s de 18 Ă  66 ans (M= 23,31, ET= 7,31), dans un contexte francophone. Ă€ l’aide d’une analyse corrĂ©lationnelle, 6 indices du test de Zulliger sont corrĂ©lĂ©s Ă  6 mesures psychomĂ©triques pour Ă©valuer leur niveau d’association. Cette analyse rĂ©vèle de faibles coefficients de corrĂ©lation (-0,01< rs<0,08), suggĂ©rant des problèmes de validitĂ© de construit. La fidĂ©litĂ© interjuges est très satisfaisante (0,90 <κ<0,99). MalgrĂ© certaines limites, cette recherche propose des normes francophones, permettant des interprĂ©tations pour les Ă©tudes futures.
Title: Comparing the Zulliger Test and Six Psychometric Scales in a Non-Clinical Sample of Adults from Quebec
Abstract: This study assesses the validity and reliability criteria of the Zulliger test and proposes standards based on a sample of 546 university students (M= 20.5%, F= 79.5%), aged 18 to 66 (M= 23.31, SD= 7.31), in a French-speaking context. Using correlational analysis, six indices of the Zulliger test were correlated with six psychometric measures to evaluate how well they were linked. This analysis reveals low correlation coefficients (-0.01< rs<0.08), suggesting problems with construct validity. Inter-rater reliability on the other hand is very good (0.90<κ<0.99). Despite some limitations, this research proposes French-speaking standards, allowing interpretations for future studies.

Katz (Muriel), Lo Piccolo (Giuseppe), Bourguignon (Manon ).— La « libre réalisation de l’arbre généalogique » : une méthode d’analyse pour explorer la réalité fantasmatique, Bulletin de psychologie, Tome 72 (2), N°560, 2019, p. 97-113.
Résumé : La libre réalisation de l’arbre généalogique constitue une médiation projective utile dans le champ de la transmission psychique. Différente du génogramme, elle permet au chercheur clinicien d’explorer la représentation subjective des liens familiaux. Après une brève revue des grilles d’analyse disponibles, nous présentons une grille d’analyse qualitative détaillée, élaborée à partir de données issues d’un corpus de recherche au sujet de la violence de masse. Une illustration clinique relative à un homme âgé de 90 ans, déporté en raison de sa judéité alors qu’il était adolescent, permet de montrer l’intérêt d’une telle démarche, qui est arrimée aux grands opérateurs de la vie psychique.
Title: The “free realization of a family tree”: an analytical framework for exploring fantastical reality
Abstract: The free realization of a family tree presents a form of useful projective mediation within the field of psychic transmission. Unlike genograms, it enables clinical researchers to explore the subjective representation of family connections as well as the content of the primal fantasy. Following a brief review of the analytical frameworks available, we present a detailed qualitative analytical framework developed from data drawn from a body of research on the subject of mass violence. A clinical illustration of a 90-year-old man deported for his Jewishness as a teenager shows the interest of rigorous analysis tied to the major operators of psychic life.

D’Abbadie de Nodrest (Laurie), Sudres (Jean-Luc ).— Musicothérapie et polyaddiction : du lien culturellement établi à la proposition d’un dispositif, en centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie, Bulletin de psychologie, Tome 72 (2), N°560, 2019, p. 115-127.
Résumé : Etymologiquement, la racine grecque mania lie le mélomane et le toxicomane dans une même « folie ». Dans la réalité clinique, il n’est pas rare que la personne intoxiquée par la prise répétée de substances dont elle est dépendante physiquement et psychiquement, soit aussi celle qui aime la musique avec passion. Ce travail propose une réflexion sur l’ajustement d’ateliers de musicothérapie auprès de sujets présentant une ou plusieurs addictions et pris en charge dans un centre de post-cure. Cette étude est étayée par la littérature et la rencontre sur le terrain avec M, patient polytoxicomane, découvrant le slam. La démarche qualitative permet d’identifier divers bénéfices favorisés par la musicothérapie créative (émotions, temporalité, création, engagement dans le soin).
Title: Music therapy and poly-addiction: From a culturally established link to a proposed system of accompaniment and prevention in addiction care centers
Abstract: In French, etymologically, the Greek root mania joins the music lover (“mélomane”) to the drug addict (“toxicomane”) with the same “madness” (or mania). Clinically, it is not unusual for people suffering from addiction by the repeated use of substances on which they are physically and psychologically dependent, to also love music with a passion. This work proposes a reflection on the adaptation of music therapy workshops for people with one or more addictions who are undergoing care in a rehabilitation center. The study is supported by existing literature and the clinical encounter with M., a drug addict discovering slam poetry. A qualitative approach allows us to identify various benefits of creative music therapy (relating to emotions, temporality, creation, and the commitment to health care).

Van Lander (Axelle), Amar (Stéphane), Bioy (Antoine), Gautier (Sigolène), Gaucher (Jacques), Morel (Vincent).— La pratique clinique des psychologues en soins palliatifs, un référentiel français, Bulletin de psychologie, Tome 72 (2), N°560, 2019, p. 129-136.
Résumé : La Société française de soins palliatifs (SFAP) a défini la pratique clinique des psychologues intervenant en soins palliatifs. L’étude nationale s’est déroulée de 2012 à 2016. Une précédente étude (Van Lander, 2012) analysait les processus de 344 suivis psychologiques. À partir de ces données et des résultats d’un questionnaire adressé à tous les psychologues des équipes françaises de soins palliatifs, un référentiel a été réalisé. Les rédacteurs étaient représentatifs des psychologues de terrain et experts dans le domaine. Le conseil d’administration, le comité scientifique, le Collège national des enseignants à la formation universitaire en soins palliatifs et le Collège des psychologues de la SFAP ont approuvé le document final de 64 pages. Ce document est simple, dans l’articulation entre théorie et pratique. Validé pour la France, il constitue une base de travail à adapter aux pays européen.
Title: Psychologists’ clinical practice in palliative care, a French repository
Abstract: The French Palliative Care Association (SFAP) has decided to take an in-depth look at the clinical practice of psychologists involved in palliative care. The nationwide study ran from 2012 to 2016. A previous study (Van Lander, 2012) analyzed the processes of 344 psychological follow-ups. Based on these data and the results of a questionnaire sent to all psychologists from French palliative care teams, a repository was produced. The editors were representative of field psychologists and experts in the field. The board of directors, scientific committee, the National College of Teachers for University Training in Palliative Care and the SFAP College of Psychologists were all involved and approved the 64 pages document. This document is straightforward, in the articulation between theory and practice. It is valid for the French context and constitutes a body of work that could be adapted for other European countries.

• actualité de la psychologie
Turbiaux (Marcel).— Anne Ancelin-Schützenberger (1919-2018), cofondatrice du Bulletin de psychologie, Bulletin de psychologie, Tome 72 (2), N°560, 2019, p. 137-146.

« Du regard à l’écoute ». Exposition Freud au musée d’art et d’histoire du judaïsme, Bulletin de psychologie, Tome 72 (2), N°560, 2019, p. 147-150.

• à travers les livres

Bulletin de psychologie — 17 rue de la Sorbonne - 75230 Paris cedex 05 - France — ISSN : 0007-4403 — bulletin@bulletindepsychologie.net — Conception du site : Tous-azimuts