Collection des bulletins
Bulletin de psychologie
Six numéros annuels constituent, depuis plus de 50 ans,
une documentation irremplaçable, avec des recensions
d’ouvrages et d’articles de revues.
PANIER
Votre panier est vide.
Numéro 566, tome 73 (fasc. 2), année 2020 - Varia
Référence : 566

Prix : 25.00 € TTC

Ajouter au caddie
Envoyer cet article à un ami


Rabeyron (Thomas).— Le paradigme clinique du jeu : son évaluation et sa modélisation dans le champ des psychothérapies psychanalytiques, Bulletin de psychologie, Tome 73 (2), N°566, 2020, p. 83-98.
Résumé : Le jeu est l’un des grands organisateurs de la vie psychique, qui participe aussi bien de son développement que de sa créativité. Il sera, par conséquent, fréquemment utilisé au sein de l’espace psychothérapique et mérite un intérêt particulier de la part des cliniciens. Dans cette perspective, nous proposons dans ce travail une étude synthétique des principes qui orientent les jeux à symbolisation et leurs effets dans le champ des psychothérapies psychanalytiques. Quelques éléments transdisciplinaires, issus de l’anthropologie et des neurosciences cognitives, introduisent des hypothèses relatives aux fonctions du jeu dans la psyché humaine. Plusieurs opérateurs du jeu (le corporel, le double, la transmodalité, le plaisir et l’aléatoire) sont dégagés comme tentatives de modélisation des processus qui caractérisent le jeu. Enfin, plusieurs pistes de réflexion sont proposées pour de futures recherches qui pourraient aider à mieux saisir comment le jeu favorise la relance du processus de symbolisation et de transformation psychiques.
Title: The clinical paradigm of play: Its evaluation and modelization in the field of psychoanalytic psychotherapy
Abstract: Play is one of the most important organizers of psychic life, participating in its development and its creativity, especially within the psychotherapeutic space. It therefore deserves particular focus from clinicians. This article proposes a synthetic study of the principles that structure symbolic play and its effects in the field of psychoanalytic psychotherapy. Several hypotheses and typologies are identified concerning the essential processes of play, notably using transdisciplinary contributions from anthropology and cognitive neuroscience. We also propose several operators as an attempt to model the processes of play. This work thus aims to improve understandings of how symbolization processes can be reactivated thanks to play, the latter being conceptualized as a major clinical paradigm of psychoanalytic psychotherapy.

Boulay (Corentin), Demogeot (Nadine), Frigaux (Antoine), Lighezzolo-Alnot (Joëlle).— Ruptures et placement à l’adolescence : enjeux d’une narration de soi, Bulletin de psychologie, Tome 73 (2), N°566, 2020, p. 99-113.
Résumé : En France, de nombreux enfants sont confiés à l’Aide sociale à l’enfance et placés en foyer pour être protégés des maltraitances qu’ils subissent au domicile familial. Or ces dispositifs ont trop souvent pour conséquence de complexifier leur situation, notamment à l’adolescence. Dans ce contexte, la narration des adolescents offre des voies d’entrée dans leur expérience subjective, et rend compte des difficultés qu’ils traversent. Notre objectif vise à explorer leur subjectivité par une analyse de la narration, dans une perspective psychodynamique. Pour ce faire, nous avons rencontré 10 adolescents âgés de 14 à 15 ans, dans une Maison d’enfants à caractère social. Les données ont été recueillies au sein d’un atelier thérapeutique par l’écriture, et analysées par le logiciel TROPES. Nos résultats révèlent la présence d’indicateurs du traumatisme lié à l’expérience de placement et, également, les difficultés soulevées par le processus pubertaire dans la construction de soi. Ces données soulignent la nécessité de porter une attention aux médiations par l’écriture auprès de ces adolescents.
Title: Separations and placement in adolescence: The relevance of a self-narrative
Abstract: In France, many children are entrusted to the child social welfare system and placed in foster homes to be protected from the neglect or abuse they suffer in their family home. However, these placement measures often complicate their situation, especially during adolescence. In this context, the narratives of adolescents are revelatory of their subjective experience and reflect the difficulties they are enduring. Our aim is to explore their subjectivity through an analysis of these narratives from a psychodynamic perspective. For this purpose, we met ten teenagers aged between fourteen and fifteen years, in a Maison d’enfants à caractère social (MECS). Data were collected during a therapeutic writing workshop and analyzed using TROPES software. Our results reveal the presence of trauma indicators related to the placement experience. They also highlight the difficulties of self-construction that emerged during the pubertal process and emphasize the need to pay attention to therapeutic mediations through writing in these adolescents.

Kowal (Cécile), Hodiaumont (Fabienne), Di Piazza (Laetitia), Blavier (Adélaïde), Léveillée (Suzanne), Ayotte (Robert).— L’alexithymie : clé de compréhension ou obstacle à l’accompagnement des auteurs de violence conjugale ? Vignettes cliniques, Bulletin de psychologie, Tome 73 (2), N°566, 2020, p. 115-128.
Résumé : L’article présente quatre vignettes cliniques examinant l’expression et l’évolution de l’alexithymie chez les usagers d’un service belge, Praxis, qui propose un programme de responsabilisation en groupe pour auteurs de violence conjugale. Ces vignettes sont issues et viennent compléter les résultats d’une recherche longitudinale qui réunit des associations de terrain et des chercheurs universitaires, tant au Québec qu’en Belgique, et dont l’objectif est d’évaluer le changement psychologique chez ces hommes au terme de leur prise en charge thérapeutique. Les résultats montrent une prévalence des troubles alexithymiques et dépressifs chez les participants, en comparaison avec la population générale. La discussion des vignettes fait ressortir une hypothèse majeure relative à l’éventuelle distinction entre la présence d’une alexithymie primaire et d’une alexithymie secondaire.
Title: Intimate partner violence: Is alexithymia a key to understanding a male offender’s violence? Clinical cases
Abstract: Based on four clinical cases, this article aims to link the findings of a study led by the University of Liège, which was carried out to explore psychological changes in male perpetrators of domestic violence, and the actors involved in specific treatment programs. It focuses on the expression and evolution of alexithymia and its association with impulsivity and depression among users of a Belgian service, Praxis, which offers a group empowerment program for perpetrators of domestic violence. The findings indicated that male offenders reported more depressive feelings and more difficulty in identifying and expressing their emotions (alexithymia) than the general population. The discussion of clinical cases highlights an important hypothesis regarding the possible distinction between the presence of primary and secondary alexithymia.

• résumés de thèse
Chauvet (Élodie).— Stratégies d’exploration dans la recherche d’information : effet de la motivation sur l’attention, Bulletin de psychologie, Tome 73 (2), N°566, 2020, p. 129-132.

Hallez (Quentin).— Développement, temps et attention : comportements et modélisation, Bulletin de psychologie, Tome 73 (2), N°566, 2020, p. 133-136.

• à travers les livres

Bulletin de psychologie — 17 rue de la Sorbonne - 75230 Paris cedex 05 - France — ISSN : 0007-4403 — bulletin@bulletindepsychologie.net — Conception du site : Tous-azimuts